Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 14:45
The lunchbox

 

Un petit film exotique pour passer tranquillement la fin d'année ?

Précédé d'une réputation (un peu trop) flatteuse, cette love-story culinaire indienne est effectivement un moment sympathique et dépaysant, pour peu que l'on soit prêt à  encore étendre parler de bouffe, après les marathons pantagruéliques de Noël (pour ma part, je suis content de l'avoir vu avant les fêtes...)

 

Recette pour une bonne love-story : prenez deux personnes pas très heureuses ou franchement malheureuses, posez les dans un endroit plutôt exotique (genre Bombay, ce sera très bien), débrouillez-vous pour que le contact se crée même si il n'y a absolument AUCUNE chance que ces deux personnes se rencontrent dans un univers normal et rationnel, laissez mijoter une bonne heure et demi à feu doux (très doux, le feu) sans oublier de trouver une ficelle originale qui différenciera votre film des 2653 qui ont été produits les années précédentes.

 

Et Lunchbox respecte à la lettre la recette. Pour la ficelle originale, nos deux tourtereaux correspondent uniquement par "Lunchbox", ces boites indiennes à plusieurs étages que se font livrer certains travailleurs par leur femme, ou par un restaurant. Un vieux grognon commence à recevoir par erreur les déjeuners préparés par une femme assez triste dans son mariage. Par messages interposés, sans jamais se rencontrer, le contact se crée et les deux solitudes se compensent. Le taciturne s'ouvre petit à petit, la femme outragée trouve enfin une réponse à sa sensibilité, et c'est parti...

 

Tout cela est très mignon. Assez prévisible évidemment, mais avec parfois quelques traces de mélancolie qui relèvent le goût de cette comédie romantique finalement assez balisée. Pour ceux qui ont la chance de connaître Bombay et l'Inde, ce sera l'occasion de se replonger dans des coutumes de vie assez fidèlement retranscrites. Pour ceux qui veulent passer un bon moment calme et apaisant, ce sera une manière originale et exotique de relire un film d'amour.

 

 

Pour ceux qui étaient venus trouver un petit miracle de ciné indépendant, ce ne sera pas pour cette fois-ci, l'ensemble restant assez sage, facile, didactique, avec même quelques portraits très chargés (dont le mari "trompé", vraiment sans nuances).

 

Mais bon, c'est Noël...

 

 

Page Facebook

Compte twitter

Autant de raisons de donner des points de sympathie à ce drôle de truc, mi film expérimental, mi comédie amère, qui profite surtout du talent indéniable de son interprète principal pour emballer une petite chose qui a l'avantage de passer vite, et de ne pas être désagréable.

Dans l'univers de la comédie française maison, c'est déjà pas mal...

 

 

Page Facebook

Compte twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

Michel. 20/04/2014 18:27

J'ai vu le film mais j'ai une question, je n'ai pas compris si a la fin la femme allait rejoindre l'homme ?