Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 14:29
Le journal des séries : Justified

 

Jusitified (FX) - Saison 5

 

Avant dernière saison pour les cow-boys du Kentucky. Pour ceux qui n'ont pas encore eu la chance de découvrir cette pépite, ne faites pas l'impasse sur ce réjouissant western, aussi cynique que décontracté, aussi prenant qu'amusant.

 

Ce qui est assez incroyable avec Justified, c'est que ça ne change jamais, mais qu'on ne lasse pas. Chaque saison ne semble qu'être une résonnance de la précédente, avec des marshals désabusés qui courent après des crapules aussi bêtes qu'incultes, dominées par une ou deux personnes dont le quotient intellectuel dépasse celui d'une pintade.

 

On rentre donc dans cette saison de Justified comme dans de bonnes vieilles charentaises. La force de l'habitude, avec des pièces de puzzle qui s'assemblent doucement le long des 13 épisodes, dans lesquels on s'ennuie jamais, et qui finissent irrémédiablement par des fusillades nourries sur le porche de maisons de campagnes, entre deux bitures poussées et un passage par les pires maisons closes du Midwest...

 

Ce qu'il y a de biens avec les malfrats rednecks, c'est qu'ils se neutralisent eux-mêmes. Un étonnant cocktail de bêtise et de trash, marque de fabrique de l'auteur Elmore Leonard, qui partage un univers commun avec un certain ... Quentin Tarantino. Un goût du burlesque macabre qui prend une nouvelle dimension lorsque les cartels mexicains et de vieux cousins floridiens viennent se mêler à l'affaire, au milieu des juges corrompus et des petits trafiquants d'herbe du coin.

 

Un vrai plaisir, grâce toujours à  la classe de Timothy Oliphant et au jeu incroyablement magnétique de Walton Goggins, qui trouve dans  Boyd Crowder un des personnages de séries les plus fascinants du moments, vrai héros Tarantinesque, à la fois dur, sournois, mais parfois profond et sincère.

 

Et comme toute série de qualité, les créateurs ont parfaitement anticipé la fin. Car ils ne sont plus que deux à l'orée de cette 6ème saison, prêts pour le dernier tour de piste. Comme pour la première, les deux alter-ego sont désormais face à face. Le Marshall et le criminel, pas si différents l'un de l'autre, l'histoire éternelle du polar américain...

 

Autant dire qu'on attend avec impatience cette dernière saison

 

"You'll never leave Harlan alive"

 

 

Page Facebook

Compte twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

Tony Smith 07/10/2014 18:31

Voici une chanson de Gone Dead Train basée sur Raylan and Boyd …’Fire in the Hollows’ https://soundcloud.com/gone-dead-train/gone-dead-train-fire-hollows

C’est du Ska/Country !

Tony Smith 07/10/2014 18:23

Voici une chanson 'Fire in the Hollows' de mon groupe Gone Dead Train basé sur l'histoire de Raylan et Boyd ...c'est du Country/Ska ! I think you're gonna like it..
https://soundcloud.com/gone-dead-train/gone-dead-train-fire-hollows