Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 07:41
Le journal des séries : Game of thrones

 

Game of Thrones (HBO) - Saison 4 

 

Il est conseillé d'avoir vu les 3 premiers saisons de Game of Thrones pour lire cette note

Pas de spoilers saison 4 

 

4ème saison de désormais incontournable Game of Thrones, après trois campagnes de très haut vol. L'incroyable dénouement de la saison précédente laissait entrevoir les plus grands espoirs de longévité pour un programme qui ne semblait pas connaître les effets habituels du temps qui passe : lassitude, répétition, perte d'enjeux et de créativité. Comme si Game of Thrones était déjà le premier grand classique populaire du siècle, et allait perdurer 15 saisons durant sans se fatiguer. Au vu de cette 4ène saison, le doute commence pourtant à s'installer.

 

Pourtant les bases sont là : hécatombe de personnages (y compris principaux), univers d'héroïc fantasy très au point, mystères, légendes, paysages "jacksonniens", sexe , violence et temps long, bref, tout ce qui avait fait le succès foudroyant de la chose. Mais le trou d'air de cette quatrième saison provient d'abord du manque d'enjeux de départ : la guerre est (presque) finie, le pays n'est plus à feu et à sang, et il régnerait presque un calme désagréable à Port Royal jusque dans le Nord.

 

Stannis panse ses plaies, les dragons sont trop loin pour être menaçants, et seul le prince Martel semble pouvoir apporter un peu de fantaisie et de déséquilibre dans un monde presque paisible.  Même le mariage attendu de Joffrey réserve des surprises qui tombent un peu à plat. Trop de lumière, trop de facilité, trop d'habitude sûrement, la série ne parvient pas à nous retourner l'estomac et les tripes aussi facilement qu'avant. Et la mise à l'écart de Tyron Lannister pendant quasiment toute la saison n'aide pas beaucoup...

 

Cette saison basée sur un rythme lent et du temps long peut donc s'avérer parfois assez déconcertante. Témoin, cet incroyable sur place réalisé par Daneris, dont on a franchement du mal à se rappeler ce qu'elle a fait en dix épisodes, à part régler quelques querelles de voisinage à propos de chèvres grillées. Comme un symbole, il y a aussi la conclusion de la saison, ce face à face entre les deux personnages les plus importants de la série, qui aurait pu être flamboyant, grandiose, et qui termine dans une petite pièce, dans un couloir sombre...

 

Une petite déception donc, probablement poussée par une très grande attente. Peut-être trop grande. Car malgré cette petite saison , la série reste évidemment très fréquentable et profondément addictive.

 

Il reste de très grands personnages, des épisodes de fin de saison homériques (de très belles scènes autour du mur), un procès tout en tension, un combat mythique écrasé par le soleil qui se termine dans un fracas de sang et de confusion.

Il reste les Lannister, la famille la plus fascinante du moment, véritable défilé de monstres que l'on adore détester, mais surtout que l'on déteste aimer.

Il reste le prince Oberyn Martell, tordu, cynique, et pourtant si déterminé.

Il reste  Littlefinger, tapi dans l'ombre, tirant toutes les ficelles.

Il reste le  Val d'Arryn, ses mystères et ses montages.

Il reste la neige, le Nord, le mur, les paysages désolés.

 

L'habituelle redistribution des cartes de fin de saison est suffisamment profonde pour que l'on puisse espérer que cette quatrième saison soit une transition vers une intrigue plus dense, et que le cinquième chapitre retrouve la force des moments mythiques d'une série qui a tout pour rebondir...

 

Winter will be coming.

Hopefully...

 

 

 

Page Facebook

Compte twitter

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

Thierry barbe 26/08/2014 16:01

Bonjour,

Je tenais à vous féliciter pour le contenu de vos critiques qui sont vraiment très intéressantes à lire.

Étant actuellement cloué sur mon fauteuil pour cause de fracture du pied, j'ai lu avec attention vos critiques et visionné (en très peu de temps) la formidable série "True détective" en attendant d'attaquer "Banshee".

"Keep up the good word"...

Thierry

DH84 26/08/2014 16:25

merci !

Thierry barbe 26/08/2014 16:05

A l'origine, c'était "Keep up the good work" mais ce satané correcteur orthographique en a décidé autrement.

Finalement, c'est pas mal aussi.