Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 08:20
How I met your Mother - The End

 

Enfin !

 

Après 9 ans de services pas toujours bons et loyaux, la bande du McLarens tire sa révérence. Le faux jumeau de Friends n'aura donc pas réussi la performance de sa glorieuse aînée : tenir la distance sur une dizaine de saisons sans perdre trop de monde en route. De série branchée et déconnante, How I met your Mother est devenue une des rares survivantes d'un autre âge, maintenue en vie artificiellement par respirateur, et dont la fin n'a pas ému tant de monde que ça.

La série aurait pu (aurait du?) s'arrêter il y a 3 ou 4 ans déjà.

 

Pourtant, la saison 9 mérite qu'on s'y attarde.

Les courageux qui auront tenu jusqu'au bout pour connaître le dénouement d'une histoire montée à l'envers auront donc été récompensés : la dernière saison est plutôt un bon cru, principalement parce qu'elle a une vraie ossature narrative. En jouant sur les différentes époques, avec comme fil rouge le mariage de Barney, la série surprend mais devient plus dense, plus cohérente, et parfois beaucoup plus originale. On cesse enfin de tourner en rond et l'on rentre dans le vif du sujet, en particulier avec l'arrivée dans le paysage de cette mère qui nous a fait poireauter pendant 8 ans.

 

Après des années de sur-place, les pièces bougent enfin. Un déménagement en Europe d'un côté, des projets de mariage de l'autre, un changement complet de vie pour le héros : tout le monde est au bout d'un cycle, ce qui se ressent fortement dans les derniers épisodes, imprégnés d'une profonde mélancolie.

 

Côté humour (qui avait déserté la série), c'est aussi beaucoup mieux avec quelques amusants personnages secondaires notamment. On trâine aussi quelques blagues efficaces tout le long de la saison, avec un ours, les beaux-parents, etc...

Tout cela nous amène tranquillement jusqu'à la fin...

 

Une fin qui a déchaîné des hurlements outrés, on a même parlé de la "pire fin jamais vue pour une série". A tel point que les créateurs se sont forcés à proposer une fin alternative, beaucoup plus consensuelle, qu'ils ont diffusé en ligne avec des excuses polies.

 

Reconnaissons au moins à la série le mérite de ne pas avoir fini dans un ennui tranquille. Surprenante, bizarre, étonnante, les deux derniers twists finaux de la série chamboulent une dernière fois un univers qui n'était plus déjà équilibré depuis quelques temps. Comme si les créateurs, conscients de leurs erreurs, avaient décidé de ramener l'équilibre dans la Force dans les dernières secondes.

 

A la manière d'un Friends qui réunit Ross et Rachel à la dernière minute, How I met your Mother a donc maladroitement tenté de passer en force pour boucler une boucle, quitte à prendre des raccourcis un peu faciles. C'est bizarre, décalé, surprenant, mais tellement logique. Le problème n'est pas dans la saison 9, il est dans les quatre saisons précédentes où la série a tellement tourné sur elle même qu'elle a posé des bases vérolées d'avance.

 

Et au moins, la série a réussi ce qu'elle n'avait plus fait depuis des années : faire réagir et déchaîner les passions. Je suspecte quand même les créateurs (qui font semblant d'être surpris des réactions outrées d'avoir voulu refaire du buzz avec une fin  la fois surprenante, mais aussi très fidèle  l'esprit de la série. 

 

Bye bye Ted. J'y croyais pas beaucoup, mais au final, tu vas me manquer quand même...

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires