Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 08:34
The voices

 

Un gentil benêt (mais qui ressemble quand même à Ryan Reynolds) parle à ses animaux domestiques. Jusqu’ici, tout va bien. Quand ces derniers commencent à lui répondre et que son chat le pousse à commettre des meurtres, on se rend compte que notre sympathique héros est complètement cinglé. Dommage pour les jeunes filles qu’il fréquente à l’usine dans laquelle il travaille.

 

C’est un drôle de projet, avec des stars américaines, dans lequel s’est lancée Marjanne Satrapi. Vu la bizarrerie loufoque du script, on peut comprendre ce qui a amené ce casting à venir faire les zozos dans ce mélange de comédie et de film d’horreur.

Le concept de faire vivre le film depuis la tête du héros est, dans un premier temps, très efficace. Les animaux parlent, puis les morts, ce qui donne lieu à quelques séquences amusantes, d’autant que le film est visuellement assez réussi. Dans ce vieil appart, dans cette usine, ces bars miteux, il se créé une ambiance de lente déprime…Bref, le film a tout pour plaire, mais la mise en musique de tous ces genres croisés (comédie, film d’horreur, polar burlesque, fantastique) s’avère assez difficile.

 

Est-ce le jeu un peu facile de Ryan Reynolds en mode neuneu ?

Est-ce le manque d’inventivité du concept qui se répète de manière assez automatique ?

Est-ce le passage permanent entre la déconne et le sérieux ?

C’est peut-être aussi que la mayonnaise ne prend pas car Marjanne Satrapi ne semble pas  vouloir choisir. Et quand elle nous sert le passé tourmenté du héros (avec flash-backs bien lourds à l’appui), c’est une preuve de faiblesse, et signe qu’elle n’a pas grand-chose à raconter. On regarde alors avec un ennui poli l’inévitable hécatombe avant un générique final haut en couleur, mais qui laisse de glace. Grande illustratrice et animatrice, Marjanne Satrapi n’est pas (encore ?) metteuse en scène. 

 

Le blog sur Facebook

Le blog sur twitter

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires