Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 05:22

EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

21.jpg

 

C'est le capitaine de police qui donne le ton de l'ensemble :  "Les responsables de cette opération manquent de créativité et ont épuisé toutes leurs idées. Donc, ce qu'ils font maintenant, c'est qu'ils recyclent de vieilles merdes des années 1980 en espérant que personne ne s'en apercevra.".

 Pour un film qui recycle, le clin d'œil est plutôt gonflé. Car pour ceux qui l'ignorent, 21 jump street a d'abord été une série télé des années 80, narrant des opérations d'infiltrations dans des lycées, qui a comme principale gloire d'avoir révélé un jeune acteur appelé Johnny Depp.

Le principe de sortir une vieille série des tiroirs pour la remettre à jour est donc complètement assumé par la fine équipe, qui a décidé de ne pas se prendre au sérieux. Pourquoi pas après tout, dans un été américain noyé sous les suites et les remakes. Tant que tout est fait pour déconner à plein tubes, on est avec eux.

 

Et ça commence plutôt bien, dans un second voire un troisième degré salvateur, qui voit les deux flics les plus incompétents d'Amérique retrouver leurs habits d'adolescents pour infiltrer un lycée. Pas de doute sur la marchandise : plus c'est con, plus c'est bon. Ce qui ne demande manifestement pas trop d'efforts à Jonah Hill et Channing Tatum, ravis de retrouver leur jeunesse pour faire dans la beuverie incontrôlée et la blague scato. Le début du film insiste avec bonne humeur sur tout ce qui fait qu'un ado est stupide, en appuyant sa démonstration d'une bande originale bien dans le tempo, et d'effets de mise en scène plutôt réussis. Le couple antagoniste classique fonctionne bien, sans parler du rappeur Ice Cube qui débarque en terrain conquis, surjouant à chaque apparition, pur notre plus grand bonheur.

 

Mais l'escalade dans la bêtise s'arrête là et la deuxième partie du film est nettement moins enlevée, en cherchant à créer quelque chose d'un peu plus sérieux, d'un peu plus posé, et de meubler l'ensemble avec des poursuites en voiture inutiles et pas très bien filmées. En voulant appuyer comme des fous sur le changement d'époque (Party rock anthem plutot que I gotta feeling, le temps passe vite !), les réalisateurs se trompent de cible et ne parviennent pas à tenir jusqu'au bout ce cocktail de bêtise rythmée qui offrait de belles promesses.

On ne boudera quand même pas notre plaisir, surtout que les dernières minutes nous offrent un énooorme caméo qui fait beaucoup rire tout le monde. Et puis, dans la catégorie du duo policier mal fichu, on a vu passer bien pire depuis l'Arme Fatale.

Futile, inutile, mais pas désagréable.

 





 


 Page Facebook

Compte twitter      

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

jump 12/08/2014 08:26

J'espérais mieux de ce film une fois fini en me basant sur son bon début, mais j'avoue que je m'attendais à vraiment pire avant de le voir, donc je suis somme toute d'accord avec la conclusion "pas désagréable".