Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 12:16

 

La toile vient de nous offrir quatre bande-annonces de films plutôt attendus.

4 films, 4 styles différents, 4 façons de communiquer

 

La fausse bande annonce bidon : Machete

Le retour de Robert Rodriguez dans le style qu’il affectionne particulièrement : le film mexicain bordélique. En brodant autour d’une improbable fausse bande annonce incluse dans Grindhouse (son diptyque réalisé avec Tarantino), le réalisateur a rassemblé un casting totalement déjanté à la hauteur de la débilité apparente du projet (Danny Trejo, Michelle Rodriguez, Robert De Niro, Lindsay Lohan, Steven Seagal et Jessica Alba)

Un seul souhait → que personne ne se prenne au sérieux et que tout cela se termine dans un grand océan de violence et de n’importe quoi

 

La bande annonce léchée et stylée : The American

Georges Clooney l’a déclaré : il a suffisamment gagné d’argent pour ne faire quasiment plus que des films qu’il a envie de faire. D’où l’idée a priori très incongrue d’aller chercher  Anton Corbij, jeune réalisateur du très réussi et du très applaudi Control, pour tourner un film de tueur apparemment bien nonchalant et totalement décalé. Les premières images sont superbes, la filiation à la fois très européenne et très proche du cinéma de Jarmush sautent aux yeux, le résultat devrait être à la hauteur de l’attente.

Un seul souhait → qu’Anton Corbjin ait puisé dans le style de Jarmush en se basant sur ses œuvres plus anciennes, et que le film ressemble plus à Ghost Dog qu’à Control

 

La bande annonce pro qui en met plein la vue : Inception

On passe dans la catégorie poids lourds. Sanctifié par le succès monstre du Dark Knight, le réalisateur Christopher Nolan a eu les coudées franches pour tourner un film d’anticipation sensé se dérouler dans l’imagination des gens. On rajoute à l’ensemble un casting monstre et des premières images visuellement dingues et on pourrait bien tenir LE blockbuster de l’année. On ne voit pas comment cela pourrait être nul, mais on peut espérer le très grand film, à défaut "juste" d’un solide film de SF.

Un seul souhait → que Christopher Nolan ait résolu ses problèmes narration et d’adaptation (voir le Prestige) pour relever le défi d’un film qui devra être complexe à défaut d’être compliqué.

 

La bande annonce pour faire monter le buzz sans montrer grand-chose : Super 8

J.J. Abrams s’est une nouvelle fois payé une campagne de com à moindre frais. Spécialiste en mystères en tous genres, et assurément génie du Marketing, le créateur de Lost et de Fringe a présenté son nouveau bébé aux spectateurs américains avant Iron Man 2. Recyclage de mythes américains (la zone 51), images mystérieuses et impressionnantes, culture du secret, la bande annonce minimaliste est un modèle du genre, et elle est déjà diffusée en boucle sur Internet dans des versions bootleg (filmées en salle). D’autant qu’avec Spielberg à la production, il se pourrait même que le film soit bon…

Un seul souhait → que le film soit tienne ses promesses et ne soit pas une coquille vide

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires