Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 07:40

EtoileNoire.gif

 

Gangster-squad-photo.jpg

 

 

 

Les films de gangsters sont dans l'air du temps. Pour le pire et pour le meilleur. Si le genre a donné au 7ème art quelques grands moments, on sait que le cinéma est impitoyable quand il s'agit de ringardiser ce que l'on  a vu trop souvent sur les écrans. Et pour un magistral "Public Ennemies", combien va t-on devoir encore supporter de pâles photocopies ? Passe encore quand Hollywood tente le classicisme ou le décalage comme dans le récent "Hommes de Loi".


Mais quand on se déporte vers le pastiche involontaire, c'est la catastrophe qui pointe. Le réalisateur Ruben Fleischer (pourtant auteur du très sympa "Zombieland") avait pourtant beaucoup de cartes en main, en premier lieu un casting de rêve et manifestement quelques moyens. C'est d'autant plus regrettable de le voir se vautrer en beauté dans une tentative de remake des "Incorruptibles" (LA référence du genre), qui lorgne surtout vers la série B un peu idiote, sur laquelle il déverse avec application des hectolitres d'hémoglobine dans l'espoir que les flaques de sang parviennent à boucher les trous d'un scénario ni fait, ni à faire.

 

Car tout est prévisible dans ce Gangster Squad. A tel point qu'on pourrait écrire la scène suivante tout en regardant d'un œil distrait celle qui se déroule sous nos yeux. La ville est pourrie, on sait qu'un héros ne va pas tarder à pointer le bout de son nez. Un beau gosse semble désinvolte et veut rester à distance, quel horrible trauma va bien pouvoir le faire revenir dans le droit chemin ? Les flics sont (presque)tous pourris et la plupart des personnages ont droit à leur séquence "famille" et leur séquence "doute" totalement codées.


On ne parle même pas de l'ordre d'élimination des bons et des méchants, sur lesquels on peut faire des paris aussi risqués qu'un soir de match de handball à Montpellier. Tout cela dans des beaux costumes d'époque, avec des séquences parfois totalement surréalistes, quand la fine équipe alterne en quelques minutes entre le far-west et une séance de mise sur écoute digne de Mission Impossible.


Et quand ça bouge, ce n'est pas franchement mieux, avec une scène de poursuite en voiture filmée n'importe comment, et bien sur la grrrrrande explication finale dans un escalier (Les Incorruptibles, toujours..). Impuissant, Ruben Fleischer n'a plus qu'à verser dans la violence extrême et les séances de décapitation à la perceuse pour tenter de donner une quelconque personnalité à son film...


Mais tout celà n'est pas grand chose à côté de la prestation d'un Sean Penn dont chaque apparition déclenche une hilarité bien involontaire. Avec sa tronche d'ancien boxeur cabossé, le grand Sean a du repartir avec un joli chèque, et le droit de porter plainte contre son maquilleur pour préjudice moral. Articulant péniblement ses prothèses de sourcils avec une diction lente et hachée, il nous livre un Mickey Cohen totalement dépassé, improbable croisement entre Joe Pesci et Elephant Man. Le grand méchant loup fait rire,  c'est le comble de ce film probablement écrasé par ses gros moyens.


Reste pour passer le temps le charme de Ryan Gosling et d'Emma Stone, dont les scènes sont les seules à être à la hauteur de ce qu'aurait voulu être ce Gangster Squand. Celà dit, si vous avez vécu dans un grotte ces 25 dernières années et que vous n'avez jamais vu de film de gangsters, peut-être cette chose vous laissera t-elle un goût moins amer.

Mais si vous devez voir le premier film de gangsters de votre vie, je vous conseille de regarder les Incorruptibles. Les vrais. 

 

 

 Page Facebook

Compte twitter      

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

ace 25/07/2014 10:07

D'accord dans l'ensemble avec cette critique, pour moi ce film est en bas de mon classement des films de gangsters. Concernant cette période précise, prohibition avant-guerre, je préfère de très loin un film comme Lawless qui est passé lui aussi inaperçu.

Olivier 12/01/2014 19:40

Bon film à voir
À ce demander ce qu est un bon film pour vous
Un film doit avant tout divertir et faire parler de lui
Et apparemment

DH84 13/01/2014 07:57

un bon film ?
Plein de choses, mais vraiment... tout sauf ça.

Après c'est que mon avis, hein. C'est un peu le concept d'une critique, donner son avis.

El machi 26/05/2013 13:50

nostalgie d'un film pas si bien que ça hun ... les incorruptibles était pas mal dans le genre série B donc faudrait revoir les références ...

Fifien 15/02/2013 17:46

C'est bien tourné (la mise en scène est souvent très bien foutue et très originale) mais sinon je suis totalement d'accord avec cet article : à éviter !