Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 22:34

EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

100115X2_NEESON_B-GR_01.jpg

 

 

« Taintaintaintain…taintaintain », le générique de l’agence tous risques est dans la tête de beaucoup de ceux qui ont grandi dans les années 80. Petit série gentille et naïve, elle était le reflet d’une Amérique sûre d’elle, et capable d’aller déglinguer du mercenaire sur n’importe continent, juste sur commande. Un tel chef d’œuvre ne pouvait décemment pas végéter dans les placards du plus grand conglomérat de recyclage perpétuel du monde (aussi appelé Hollywood). 

20 ans ont passé mais l’Amérique est toujours entourée d’ennemis mortels. Seulement depuis la guerre du Golfe, tout le monde sait qu’ils sont autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.. Les 4 compères rangers vont donc se retrouver à batailler dur contre ce qui semble être devenu les méchants de chaque film américain qui se respecte : la CIA et les compagnies de sécurité privées (Blackforrest pour Blackwater)  Si même la Fox se met à produire des scénarios revisitant les traumatismes de la guerre en Irak au travers de séries un poil ringardes, ça commence à ressembler à un véritable catharsis...

Passé ces considérations un peu capillotractées, il faut avouer que le film a réussi à conserver les deux points d’intérêt de la série : de l’action tellement « énaurme » qu’elle en devient drôle, ainsi que des personnages sympas et bien écrits. Pour l’action, le réalisateur Joe Carnahan déroule plutôt bien les quelques cascades invraisemblables qui jalonent le film, en se permettant même un montage un peu travaillé et une caméra qui bouge pas trop mal. Sur un rythme soutenu mais pas trop, le film est équilibré et clair, à défaut d’en mettre vraiment plein la vue. Pas de trace de génie non plus dans le scénario, mais une intrigue simple qui fait la part belle à des idées aussi profondes que faire voler un tank ou descendre un immeuble en rappel sous des tirs de bazooka. La routine quoi.

Et puis il y a les personnages, qui, sans être renversants, sont suffisamment drôles et bien incarnés pour nous entraîner dans leurs aventures avec le sourire. Les seconds couteaux se permettent même de voler la vedette aux stars, puisqu’on remarque surtout Sharlto Copley en pilote dingue et Patrick Wilson, qui fait autant de mal à l’image de la CIA en deux heures que le débarquement raté dans la baie des cochons.

Il ne faut probablement pas être trop regardant ni exigeant pour apprécier cette Agence tous risques qui ne distingue ni par sa finesse, ni par son originalité. Mais ce petit action-movie sans prétention a quelque chose de profondément sympathique et décomplexé qui nous permet de se détendre sans trop réfléchir et de se rappeler avec nostalgie une époque où l’on était pas encore assez cynique pour prendre tout ça au second degré;

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

Piccachoou 21/06/2010 17:58


hmm ca me donne envie d'allé le voir ! Par contre "Petite série gentille et naïve ..." je suis pas du tout d'accord, l'Agence tout risque avec Barracuda, Hannibal le futé et looping c'est tout
simplement cultissime ! L'agence tout risque c'est vraiment !!! La dernière chance au dernier moment !!!


DH84 28/06/2010 09:02



Ouais, mais essaie de regarder un épisode entier sans rigoler tellement c'est second degré... et à l'époque, tu y croyais dur comme fer !!!