Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 08:19

 

 Chez les chaînes payantes, on peut souvent trouver des séries plus exigeantes, plus longues, moins grand public. La chaîne HBO (Rome, Deadwood, les Sopranos, Six feet Under,  The Wire, Triue Blood on en passe) a dominé le marché pendant des années. Elle est aujourd’hui plus que talonnée par des chaînes très créatives comme Showtime (Dexter) ou encore AMC (The Walking dead)


On trouve pour 2012 deux nouveautés de très haut niveau, hautement recommandables, et qui constituent pour mieux les deux meilleures pioches de l’année avec Game of Thrones (HBO). La marque de fabrique est là : des épisodes longs (55 min), une saison courte (8 à 12 épisodes), et un scénario qui se développe sur toute la saison, niant presque le format des épisodes. 

 

 


 

homeland-articleLarge.jpg

Homeland (Showtime - saison 1)   EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

Un soldat américain est retrouvé dans une grotte en Irak après des années de captivité, et ramené en héros au pays. Mais une agent de la CIA peu conventionnelle est persuadée qu’il a été retourné par l’ennemi.


On doit reconnaître ça aux américains : cette incroyable capacité à se replonger quasi instantanément dans leur histoire récente, fut-elle douloureuse et complexe. On découvre ici un pays paranoïaque, obsédé par les réseaux islamiques et Al-Quaïda, au point de marcher tranquillement sur toutes les libertés individuelles. Un pays où le prestige de l’armée et du militaire permet de contourner beaucoup d’obstacles. Enfin un pays où les services de renseignements semblent parfois plus dangereux que ceux qu’ils surveillent.


Fin, intelligent, profond, rythmé et additicf, Homeland est une grande réussite à ne pas rater, si vous voulez voir les Etats-Unis sous un jour un peu différent. Artistiquement très au point, le show passe d’autant mieux qu’il est porté par une incroyable Claire Danes (qu’on ne pensait pas capable d’une telle performance), judicieusement entourée par les formidables Damian Lewis et Mandy Patinkin. Et quel bonheur de plonger dans une série aux personnages travaillés, ambivalents, complexes et surprenants ! Du très beau travail, à découvrir sans hésiter. 

 

 

 

cb12b_boss_05-09-11_img_216_6x4.jpg

Boss (Starz - saison 1)   EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

L’OVNI de la saison 2011-2012 nous vient d’une petite chaîne câblée. Petit budget, peu d’épisodes, des acteurs quasiment inconnus de ce côté ci de l’Atlantique, un thème très américain. Et pourtant, une réussite incontestable. La paternité de The Wire est évidente, les emprunts faciles à détecter et c’est tant mieux. Car depuis la plus grande série du monde, on avait pas vu la vie politique américaine décortiquée avec tant de brio.

En suivant le maire de Chicago, de ces conseillers et de sa famille dans sa vie de tous les jours, Boss explique et démontre à la fois comment la démocratie peut être confisquée, et comment la presse et le grand public peuvent parfois être des victimes bien consentantes de ce phénomène.


La série ne fait aucune concession, ne cède pas à la facilité scénaristique (c’est assez compliqué, il faut s’accrocher) et n’hésite pas à faire évoluer une dizaine de personnages principaux dans le grand théâtre qu’est la ville de Chicago. Le Maire en lui-même (Kelsey Grammer, fabuleux) est une bête blessée, impressionnante, fascinante, imprévisible. Mais peut-être pas autant que ces deux conseillers dont son éminence grise (Martin Donovan, fa-bu-leux) qui fait le sale boulot sans jamais hausser le son de voix. C’est aussi une série qui compte plusieurs rôles de femmes absolument magnifiques, ce qui n’est pas si souvent.


Shakespearien, nuancé, puissant, Boss se mérite, et ne s’adresse probablement qu’aux fans endurcis de séries, ou aux passionnés de la vie politique américaine. Mais que ceux-là n’hésitent pas à se jeter sans attendre sur ce petit bijou.  

 

 


Page twitter      

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires