Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 05:51

20373589.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

 

Boarwalk Empire (HBO) - Saison 3 -  EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

Troisième année pour une des séries phares d'HBO, qui avait pour mission de redonner à la vénérable chaîne câblée son lustre d'antan, tout en rattrapant par la manche les nombreux spectateurs qui pendaient migrer chez les voisines de mieux en mieux dotées en séries de qualité (Showtime et AMC). A la fin de ce chapitre, et avec la confirmation qu'un quatrième sera lancée, on peut raisonnablement se dire que la mission a été accomplie.

 

Si Boardwalk Empire reste une série "grand public" et accessible, sa qualité n'a jamais dévié depuis le premier épisode, les créateurs ayant réussi à maintenir cet imposant navire à flots, en se reposant principalement sur une galerie de personnages très large. Spécialité maison (The Wire et Deadwood à l'époque, mais aussi Game of Thrones aujourd'hui), cette myriade de personnages secondaires répartis entre Atlantic City, New York et Chicago, donnent une chair et une densité passionnante à cet ensemble, d'autant que les circuits des uns des autres finissent inévitablement par se croiser.

 

Dans le monde de la série adulte, on peut sacrifier des personnages importants, on n'a pas peur de digresser, d'ouvrir 5 à 10 arcs narratifs différents, de passer du temps avec des figures historiques que l'on retrouve à leurs débuts. On croise donc Al Capone, Lucky Luciano, Arnold Rothstein, Meyer Lansky, autant de légendes de la vie criminelle américaine auxquels la prohibition a donné un formidable élan. Assez en retrait dans les saisons précédentes, ils prennent ici toute leur place, dans les prémices d'une globalisation à venir de l'industrie du crime aux Etats-Unis.

Une industrie qui n'est jamais loin de la politique et de ses coups bas. Là aussi, le centre de gravité de l'intrigue semble se déplacer vers New-York et Washington, dans les cabinets des ministres, les clubs privés et les tribunaux. Chantages, coups tordus, machinations : les amateurs de billard à trois bandes vont se régaler...

 

Dans ce panier de crabes, quelques uns des personnages les plus intéressants développés ces dernières années.

Marguerite, la femme bafouée, digne et courageuse. Eli, le frère qui a trahi, et qui cherche à regagner sa place  Chucky, le leader noir charismatique et terrifiant. Gyp, le mafieux psychopathe grand-père de Joe Pesci. Et puis Richard, soldat défiguré de la première guerre, qui marmonne derrière son masque avant de devenir le héros vengeur que l'on attend...dans ces derniers épisodes où  la guerre tant attendue éclate.

Tous les fils se dénouent, les plus cyniques jubilent et les ex-rois tombent de leur piédestal. Après l'ascension, la chute brutale. Après les heures de négociation, la violence brute et l'anarchie. Même si dans Boardwalk Empire, la solution provient comme ailleurs de territoires cédés, de trahison oubliées, et de valises de billets échangées. 

 

 

 Page Facebook

Compte twitter      

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

Boardwalk Empire Saison 4 Vostfr 25/09/2013 04:21

Excellent article sur cette série de la période de la prohibition. Merci dh84