Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 07:31

game-change-1024.jpg

 

Game change (HBO) - Téléfilm -  EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

Un téléfilm, un vrai sur la mémorable campagne électorale de Sarah Palin et John McCain. Soit un long métrage de deux heures, crée directement pour la chaine câblée HBO.

Devant la qualité de l'objet, on en vient à se demander si ce récit politique n'aurait pas eu sa place dans les salles obscures, à la manière du faux (et mauvais) biopic de George Bush par Oliver Stone. Car personne ne s'en cache, le but est de raconter une histoire vraie. En utilisant nombre de reportages de l'époque, en insérant des images de journalistes réels et en projetant des discours de Barack Obama, Game Change ne cherche pas donner dans le pastiche mais plutôt de faire l'examen consciencieux et détaillé d'une des cabbales politico-médiatiques les plus retentissantes de l'histoire américaine récente.


Comment en est-on arrivé là ?  Comment une femme politique débutante, gaffeuse, inculte a t-elle pu se retrouver, selon l'expression consacrée "à un battement d'un cœur de 72 ans" de la présidence des Etats-Unis. Une aventure politique fascinante (pour ceux qui se souviennent de certaines interviews surréalistes) mais aussi un vrai film d'épouvante, que Game Change s'attache à expliquer, décortiquer.


D'abord en démontant prudemment les mécanismes d'une campagne présidentielle américaine. Le rôle de nominé à la vice-présidence est assez décoratif, mais il doit apporter une complémentarité avec le candidat à la Maison Blanche. Acculé par la progression fulgurante d'Obama et le bilan désastreux de George Bush, le très respectueux John McCain (Ed Harris, très convaicant) s'embarque donc dans l'aventure avec une inconnue qui devra donner du peps à sa campagne et séduire les milieux conservateurs.

A elle seule, Sarah Palin aura symbolisé durant la campagne tout ce qui ne fonctionne plus dans la politique américaine, en particulier l'incroyable manque de rationalité d'une partie du collège électoral. On vote pour quelqu'un qui nous ressemble, même si cette personne est totalement inculte en économie ou encore en politique étrangère. Une erreur de casting qui au final, coutera très cher à McCain, dont la défaite cinglante aura rappelé à tous les spins doctors du pays qu'on ne peut pas totalement s'éloigner du fond à ce niveau d'enjeux.

 

Si le film fonctionne aussi bien, c'est d'abord grâce à Juliane More dont la ressemblance avec son modèle est absolument hallucinante. En mêlant sa présence avec des images d'archives, l'effet et saisissant, on a l'impression de regarder un documentaire  et pas une fiction.

Comme pour Newsroom, quelques rudiments de politique américaine aideront probablement à tout comprendre, mais ce n'est pas indispensable pour passer un bon moment. Un téléfilm à voir absolument pour tous ceux que la politique américaine intéresse. Et pour les autres, une fiction politique de très bonne facture, intelligente et rythmée.

Merci HBO !  

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 Page Facebook

Compte twitter      

  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires