Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 07:18

ghost2.jpg

 

Game of thrones (HBO) - saison 2 - EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

Elle était attendue comme le loup blanc du Grand Nord après une première saison qui avait donné un vrai coup de fouet à la vénérable chaîne du câble HBO, ravissant les amateurs d'héroïc-fantasy, peu habitués à de tels honneurs sur le petit écran.

 

On retrouve donc avec bonheur toutes les joyeuses troupes éparpillées, dans un pays des 7 royaumes à feu et à sang. A l'extrême Nord, les gardiens s'aventurent derrière le fameux mur pour aller percer les mystères des contrées glacées. Au sud, la princesse et ses trois "bébés" sont perdus au milieu du désert, en bien fâcheuse posture. Le Nord et les Lannister continuent leurs batailles, bientôt rejoints par les deux frères du défunt roi qui veulent chacun récupérer la couronne pour leur compte. Sans compter sur les nouveaux venus fer-nés qui profitent du chaos pour demander (avec les armes) leur indépendance. La guerre des cinq rois est ainsi au cœur de cette saison 2, même si la poisseuse capitale du royaume reste le centre de gravité des intrigues et des complots.

 

5 royaumes, 7 à 8 histoires en parallèle pour une bonne vingtaine de personnages principaux, la série continue à mettre la barre narrative et scénaristique très haut, devenant une véritable série "chorale" privilégiant toujours plus le dialogue et le sentiment sur l'action. De quoi être parfois un peu perdu dans les premiers moments, n'oubliez pas de réviser un peu votre saison 1... Mais tout cela se renouvelle quand même : la magie arrive, les décors changent, les dragons se réveillent, les pouvoirs anciens remontent  la surface...toute la série ne semble être qu'une longue montée en pression jusqu'à l'explosion finale.

 

Autre bonne nouvelle, la série continue à prendre son temps pour expliquer, observer, décortiquer. On n'est pas ici dans un film de 2 heures où une armée se met en marche en quelques minutes et traverse le pays en deux plans, et cette touche de réalisme temporel permet de partager les évolutions des nombreux et complexes personnages développés sur les dix épisodes.

 

Si les héros de la saison 1 sont (presque) tous de retours, trois protagonistes en particulier acquièrent une densité et une profondeur particulièrement intéressantes. Les deux Lannister d'abord, père et fils. Tywin, le chef du clan, occupe une place réelle dans la saison, avec toutes les nuances qu'un tel personnage peut véhiculer : intelligent, inquiétant, impitoyable et pourtant si cultivé, si droit, on en viendrait presque à rallier sa bannière si on arrivait à oublier ses trois monstres d'enfant. Un paradoxe familial également incarné par son dernier né, le nain Tyron. Toujours acide, cynique et mal élevé, il trouve lui-aussi une place centrale dans l'intrigue et rajoute des couches assez inattendues à sa personnalité qui va l'obliger progressivement à se mettre à risque, et à sortir du jeu des intrigues et des complots qu'il connaît si bien.

Enfin Arya, une des petites survivantes chez les Stark. Fille perdue au milieu d'un univers d'homme, ce petit bout s'affirme, trouve sa place, et se lie d'amitié avec de surprenants compagnons de route, dont on entendra probablement parler dans les saisons suivantes.

 

Des personnages, beaucoup de dialogues et de tension dramatique, mais quand même un peu d'action. En particulier en fin de saison avec la grande bataille tant attendue qui clôt en beauté une saison qui semble être passée beaucoup trop vite. Game of Thrones reste donc une valeur sûre dans le registre des séries populaires intelligentes et créatives. Et nombre d'entre elles n'ayant pas passé avec autant de facilité le cap de la saison 2, on a plus qu'à  maudire le format de 10 épisodes et en attendre la suite 

 

 







 


 Page Facebook

Compte twitter      

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

see here 13/11/2014 08:51

Game of thrones season 3 had a lot more than what we expected from it. In addition, for the same reason it did help in its popularity and the success of it too. I hope it would be even better with the coming seasons.