Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 06:42

EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

440x290_2311544.jpg

 

Un diner de famille et d'amis part en vrille pour cause de choix de prénom embarrassant. Le salon devient zone de guerre, les 5 convives s'envoyant des scuds à tour de rôle au fur et à mesure que la soirée avance....et dégénère.

 

Le Prénom est un pur film théâtral : adapté d'une pièce de boulevard, il transpose l'action dans unité de lieu et de temps, sauf pour un prologue et un épilogue rajoutés. Comme toute pièce de boulevard qui se respecte, les ficelles de départ ne sont pas très fines, avec des antagonismes de couple faciles, et la classique opposition entre le prof de gauche prétentieux, et le businessman de droite très fier de sa réussite qu'incarne son inévitable 4x4.

Mais la première bonne surprise, c'est que le film se ne se cantonne pas à son principe de départ, à savoir une guerre ouverte sur le choix d'un prénom. Sans trop en dire, on peut révéler que cette querelle n'est que la catalyseur qui va permettre à chacun de vider son sac dans la bonne humeur la plus totale. C'est à ce moment que le film est intéressant, en sortant des limites du simple boulevard, pour nous emmener dans une soirée où l'on ne sait plus vraiment où est l'humour et ou est le sérieux. Ou s'arrête la blague et ou commence le reproche. On est témoin de la méchanceté ordinaire, d'un combat de coq, de l'égoïsme que les personnages tentent de cacher derrière une façade de dérision et de second degré. C'est assez juste, et souvent drôle même si Charles Berling ne fait pas spécialement dans la dentelle.

 

Une fois lancé, le film connaîtra pourtant quelques gros trous d'air avant la conclusion, dus en grande partie à cette obligation désagréable d'ouvrir un (très) long couplet sentimental, qui n'apporte pas grand chose au film, et qui tombe comme un cheveu sur la soupe. Et comme la mise en scène est plus que minimaliste dans le montage et l'utilisation de l'espace, on s'ennuie vite dès que les acteurs ne s'envoient pas des vacheries pendant plus de quelques minutes. Pas de quoi gâcher complètement un petit film sympa aux dialogues efficaces qui suffira amplement pour une petite soirée détente.  

 

 



 

 

 


 Page Facebook

Compte twitter      

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires