Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 10:35


Ce n’est pas à proprement parler une nouveauté, mais les adaptations cinématographiques de la vie (et de l’œuvre) de personnages réels s’invite en force en ce début d’année. 

 

J.-Edgar-de-Clint-Eastwood-le-film-qui-derange-le-FBI_image.png   J.Edgarde Clint Eastwood (11 janvier)

 

On avait déjà parlé ICI des attentes énormes soulevées par un tel projet, qui avait tout pour être LE film de ce début d’année. Quelques nuages sont venus obscurcir le paysage depuis, et d’abord un accueil critique et public plus que froid aux Etats-Unis, et peu de nominations aux récompenses de fin d’année pour lequel le film semblait pourtant calibré. Et les premiers échos de France ne sont pas fameux non plus. Alors, film incompris ou déception ?

 

 



iron-lady-movie-image-meryl-streep-02-top.jpg   La Dame de fer de Phyllida Lloyd (15 janvier)

 

Margaret Tatcher a tout d’un grand personnage de cinéma mais personne ne s’était osé jusqu’ici a tenter le passage sur grand écran. Mais quelques années après le triomphe de The Queen, une équipe relève le défi. Si la réalisatrice de Mamma Mia ne semble pas forcément la plus recommandée pour le job, elle a eu la bonne idée (ou la chance) de mobiliser la seule actrice capable de remplir les pantoufles de la dame de fer : l’immense Meryl Streep. Les premières images sont saisissantes, tant l’actrice semble être son modèle, jusqu’à ce ton de voix unique.  

 


 

19537094.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20101011_120841.jpg   My Week with Marilyn de Simon Curtis (7 mars)

 

Encore plus risqué, raconter un morceau de l’histoire de l’actrice qui est probablement le visage le plus connu de l’histoire du cinéma. Beaucoup de beau monde au casting de ce biopic qui arive avec un bon buzz, en particulier pour Michelle Williams qui s’est risqué à entrer dans les robes de l’égérie. A noter, un des premiers rôles hors de Poudlard pour Emma « Hermione Granger » Watson.

 

 

 


4d816743665f7.jpg   Cloclo de Florent Emilio Siri (14 mars)

 

Il n’y a pas que les américains qui osent les biopics sur les idoles locales. La preuve avec cette production française sur Claude François, portée par un réalisateur plus habitué jusqu’ici aux films d’actions. Peut-être cela l’aidera t-il à éviter les pièges du film académqiue et mou…Là encore, les premières images sont assez stupéfiantes, on se demande même pendant quelques instants s’il s’agît d’images d’archives. Mais une belle transformation physique ne fait pas un film..

 


 

 

 

 

Page Facebook

Page twitter

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires