Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 06:57

EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

nouveau-da-part-matt-damon-scarlett-johansson-2381.jpg

 

 

Un pauvre bougre, veuf depuis peu et complètement perdu avec ses deux gamins, décide de prendre un nouveau départ en investissant dans ... un zoo. En rachetant une maison de campagne, il se retrouve propriétaire d'une vraie ménagerie à l'abandon, qui va lui donner un nouveau projet de vie. Cela pourrait être le pitch d'un mauvais téléfilm du lundi soir sur TF1 avec Mimie Mathy mais c'est un authentique film hollywoodien avec des stars...allez comprendre !

 

Le pauvre type qui subira bien des épreuves, s'engueulera avec son fils pendant les trois quarts du film, mais parviendra à surmonter tout ça avec le sourire puisque il est incarne par Matt Damon. La responsable du zoo est compétente, un peu revêche, ravissante, mais finira par s'ouvrir un peu au bonheur tout en gardant ses distances puisqu'elle est incarnée par Scarlett Johansson. La machine à distribuer la guimauve peut donc commencer sa production dans cette petite comédie d'une gentillesse et d'un optimisme assez incroyables, personnifiées dans cette adorable petite gamine qui nous arrache souvent plus qu'un sourire.

 

Tout le monde semble y croire dur comme fer, les deux stars en tête qui mettent tout leur métier au service de l'ensemble, dans un jeu très premier degré. Heureusement que l'excellent Thomas Haden Church passe faire le guignol toutes les dix minutes, donnant au film des respirations bienvenues. Dans le registre de la comédie inoffensive, le film est plutôt efficace si l'on est pas effrayé par la bienveillance et par les conteneurs entiers de gentillesse que le réalisateur déverse à l'écran en continu.

 

Dans celui du drame familial, il est hélas beaucoup plus pesant, forçant le père et son fils à passer par une analyse accélérée (où l'on apprendra les bienfaits de l'euthanasie animale sur les rapports filiaux). On ne parle même pas des deux séquences hautement embarrassantes où l'on convoque le fantôme de la mère, que le ridicule tue une deuxième fois, malgré tous les efforts de Matt Damon aussi convaincant que d'habitude en type normal. Cela alourdit un film par ailleurs assez léger et agréable, bien que prévisible de la première à la dernière image.

 

Si vous êtes capables de laisser votre mauvais esprit devant la salle, vous pouvez toujours tenter cette petite chose assez reposante, en ayant toutefois la prudence de ne pas emmener vos enfants à qui ce nouveau départ pourrait donner de (très) mauvaises idées. 

 

 

 

 


 Page Facebook

Compte twitter      

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires