Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 06:43

 

Pour changer un peu des longs métrages et des séries, j’ai testé pour vous aujourd’hui le court métrage. J’avoue ne pas être très familier avec le format, mais le contenu de ces deux là ne m’a pas déçu.

Pour un habitué des séries, l’expérience est intéressante puisque le format est proche (10 à 20 minutes), mais le contenu se suffit à lui-même et l’appelle aucune antériorité, ni aucune suite. On se rapproche presque d’une des vidéos que l’on pourrait trouver sur Youtube, mais avec un soin dans la narration et la mise en scène qui se rapproche réellement d’un long métrage.

Surtout que les deux courts-métrages en question sont nominés aux oscars ce dimanche !

Si vous souhaitez en savoir plus, c’est ICI 

Pour découvrir ces deux œuvres, il vous en coutera 1.99 € sur I-Tunes, ce qui peut paraître quelque chose à l’heure de la gratuité tout azimut. Mais il ne s’agit pas de vidéos amateurs mises en ligne, mais bien de films à part entière. Difficile d’en dire trop sans dévoiler la surprise sur des histoires aussi courtes, mais si l’un de ces deux sujets vous parle (en que vous comprenez parfaitement l’anglais of course), laissez vous tenter !

 

 


Raju de Max Zähle (23 minutes)

 raju-grand.jpg


Un beau court métrage, avec en particulier des images magnifiques. Une œuvre qui parvient à capturer en quelques minutes l’essence de cet incroyable pays qu’est l’Inde. Certainement pas en se mettant à la place de ses habitants, mais plutôt en parvenant rapidement à rendre ce qu’est un périple à travers ce pays, vu des yeux de touristes étrangers. De la fascination, de la densité, des couleurs, de l’incompréhension. Le sujet de l’adoption met en exergue toutes ces choses. Et la mise en scène parvient à créer à la fois l’attente, l’angoisse, la surprise, la précipitation.

En une vingtaine minutes, le scénario n’échappe pas à quelques raccourcis, mais servi par des acteurs intenses et des décors très réussis, il se regarde d’une seule traite…Pour ceux qui ont déjà eu la chance de se rendre en Inde, ce court-métrage raisonnera probablement beaucoup. Pour les autres, il peut donner envie de s’y rendre…

Le film sur I-Tunes 

 

 


PENTECOST de Peter McDonald (11 minutes)

pentecost.jpg 


 

On change complètement d’univers pour ce tout petit court-métrage qui nous emmène sur les terres de la très catholique Irlande, où le jeune Damian doit absolument réussir à tenir son rôle d’enfant de cœur sous peine de se voir priver de ce qui est sa véritable passion : le football. Le film s’immisce dans le petit monde de la préparation de la messe, dans un pays hors du temps où la force du cérémonial tient une place considérable.


Pentecost tient plus de la farce et du gag, mais avec un talent certain et un vrai sens du rythme. Une petite ballade irlandaise finalement assez charmante, que l’on a envie de reparcourir dès que l’on a quitté cette petite église et ces enfants de cœur briefés comme une équipe de foot…

Le film sur I-Tunes 

 


 

 

 

 


Page twitter      

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires