Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 08:07
Elysium

 

Le réalisateur de District 9 aux commandes d'un blockbuster ? De quoi faire saliver tout le monde dans un été un peu morne...Et toujours de la SF, mais (malheureusement) un peu moins fine cette fois.

Une fois de plus, la Terre a été sauvagement surexploitée par l'homme et les plus riches se sont enfuis dans l'espace, coulant des jours heureux en orbite pendant que la masse laborieuse continue de se faire exploiter sur Terre, encadrée par une armée de droïdes moyennement avenants. Jusqu'au jour où. ..

 

Le pitch n'est pas très original ( pour être poli) ce qui empêche souvent le film de décoller. Même si le paquet est joli, on a l'impression d'avoir vu 50 fois ces rapaces capitalistes en costume dans leur bulle, faisant tous les efforts du monde pour se donner bonne conscience alors que la population agonise. Et même si Jodie Foster et William Fichtner en connaissent un rayon en monstres au sang froid, c'est un peu juste.

Même combat du côté des pauvres où Matt Damon devient sans surprise un héros "hard boiled" grâce aux progrès de la technique robotique,  sans oublier de récupérer au passage son ex et sa fille en phase terminale.  Et malgré toute la technologie déployée par l'infâme corporation, il va de soi que la joyeuse bande pourra tranquillement percer les défenses et s'introduire dans le saint des saints. L'informatique nous perdra...

Une routine assez déconcertante pour un cinéaste dont le précédent film faisait du contrepied un principe systématique.

 

Un encéphalogramme plat, bien relevé par une belle photo et un univers visuellement très au point. Au moins, les images sont agréables.Du côté de l'action,  peu de surprises, une caméra qui bouge beaucoup et un budget qui se voit.

Bref, un énième blockbuster de SF, si ce n'était pour des les seconds rôles.  Wagner Moura d'abord,  épatant en mafieux tiers-mondiste. Et Sharlto Copley ensuite, qui parvient à véhiculer une sauvagerie et une folie bienvenues à un personnage pourtant très monolithique. Star et tête d'affiche,  Matt Damon un peu trop plat en type normal, et pas exempt de tout reproche...

 

Bref, tout cela manque de reliefs pour se hisser au dessus du blockbuster standard. Ca reste dans la moyenne,  ce qui est décevant au vu du précédent film de son auteur.

Mais toujours plus recommandable que beaucoup de pachydermes numériques qui échouent sur nos écrans. ..

 

 

Page Facebook

Compte twitter 

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

EricDumas 24/10/2014 15:24

Selon moi, Elysium est un bon film de science-fiction ! Certes, j’ai vu mieux, mais il faut quand même dire que le concept sort de l’ordinaire.