Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 09:13
La marque des anges

 

Mais comment font-ils ?

 

Après avoir subi une chose pareille, on en vient à se demander comment une équipe est parvenue à saloper un des meilleurs polars de Grangé.

Le prolifique auteur français n'aura jamais le Prix Nobel, mais il sait pondre la plupart du temps des petits polars poisseux qui se lisent très bien en vacances, sans solliciter outre mesure le cortex cérébral. La fascination du mal, des mystères entremêlés, un côté mystique et des personnages au bout du rouleau : du pain béni pour le cinéma qui se jette dessus avec une avidité qui n'a d'égal que sa maladresse.

 

Car une fois encore, le matériau est riche : des meurtres mystérieux qui font se croiser deux policiers dont un à la retraite, des chants religieux, des enfants tueurs et même une lourde ombre historique qui fait voyager vers le Chili et les horreurs de la Colonie Dignidad. Et le mal absolu, au centre de tout, même dans le regard de ces enfants...

 

Mais confier l'adaptation à un scénariste qui collectionne les flops n'était pas l'idée du siècle. En ajoutant un prologue inutile, un personnage de juge ridicule et en délocalisant les Causses dans les Ardennes, le pauvre Laurent Turner multiplie les choix foireux qui affaiblissent la noirceur de l'ensemble.

Il faut dire qu'il n'est pas aidé par le "réalisateur" Sylvain White (oui, oui, le mec qui a signé l'inoubliable "Souviens toi l'été dernier 3") qui fait le malin avec ses cadrages à l'envers et ses close-combats filmés de près, totalement décalés avec une histoire lente et ténébreuse.

 

Une vraie équipe de bras cassés derrière la caméra, dont la nullité semble contagieuse devant, surtout pour un JoeyStarr assez pénible dans son petit numéro de flic traumatisé-violent-mais-avec-un-bon-fond-quand-même-qui-veut-venger-sa-soeur. En vieux pro, Depardieu s'en sort beaucoup mieux même si on le sent parfois un peu affligé par ce qui se passe devant ses yeux.

 

Un gâchis total, assez prévisible au vu de l'équipe de branquignoles mobilisée.

Au vu du résultat, on comprend mieux cette date de sortie et cette toute petite promo. Comme prévu, le film s'est fait aplatir au démarrage par les américains, et même la fête du cinéma ne devrait pas le sauver..

 

Au suivant ! 

 

Page Facebook

Compte twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires

high risk credit card processing 26/09/2014 13:57

There are many series of movies related to the super power and angles related theme and among all, The mark of the angels is one of my favorite. The casts are also effectively selected for the movie.

marc 01/07/2013 16:09

Pas si petite promo que ça une énorme promo presse avec Joey starr qu'on a vu partout ou on pouvait sur les écrans télé et depardieu est venu en parler au JT de TF1!!! ok la campagne d'affichage à été plus discrète mais c'est tout ! et moi si j'étais toi je n'enterrerai pas si vite le film ! ok ils vont pas faire 3 millions d'entrées loin de là mais pas sur que ce soit un bide non plus ; certes on a un certain nombre d'articles dans la presse qui vont dans ton sens mais les réactions du public semble pas aussi unanime que cet article au contraire !!! , je ne pense que ce film fera son petit bonhomme de chemin ! moi je fait partie de ceux qui ont bien aimé ce film j'ai vraiment adoré le duo Joey starr- depardieu et le scénario tiens à peu près la route juste dommage que TF1 partenaire du film ai mis son grain de sel dans la réalisation ce qui nous fait une fin un peu à la TF1 quoi ! mais j'ai quand même bien apprécié ce film surtout le jeux des acteurs et apparemment je suis loin d'être le seul !!!

DH84 02/07/2013 15:00

Tu as raison, la promo n'est pas inexistante (je regarde pas beaucoup la télé), elle est juste très faible sur les supports qui coûtent (affiches, pubs, etc...) ce qui montre quand même le manque de confiance du producteur...

Quand au box office, là j'avais vu juste, c'est la débandade... 75.000 spectateurs en 5 jours, c'est vraiment un naufrage (moins que Very Bad Trip 3 ... en 5ème semaine)