Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 08:05
Le journal des séries : The Walking Dead

 

The Walking Dead (AMC) - Saison 3/partie 2

 

 

Cet article contient des spoilers des saisons 1 et 2

 

2ème partie de saison pour nos morts vivants préférés. Les 8 premiers épisodes de cette saison 3 étaient probablement les tous meilleurs de la série.

Sous l'égide du nouveau showrunner Glen Mazzara, sont-ils revenus aussi brillants de la coupure de mi-année ? Non, à l'évidence.

 

 

On pourra longtemps se demander ce qui a causé cette baisse subite de qualité après une entame aussi maitrisée et aussi riche. Le format 16 épisodes ? (il y en avait 6 pour la première, 13 pour la deuxième et c'était déjà long). Une coupure de mi-saison mal négociée ? Un scénario qui a tout donné sur la mise en place au détriment du dénouement ? Des personnages qui n'évoluent plus ?

 

Car après autant de mouvement et de rebondissements dans les premiers épisodes, cette demi-saison est complètement statique. Les camps sont définis, les pièces posées sur l'échiquier, et il ne se passera plus grand chose jusqu'au grand règlement de comptes, administré en deux temps, y compris dans un season finale extrêmement décevant qui retombe comme une vieille crêpe après quelques coups de feu.

Un manque de souffle qui s'incarne dans le personnage du gouverneur. Déjà assez mal servi par la composition insipide de David Morrissey, ce personnage central devient de moins en moins intéressant au fil des épisodes, pour terminer en vrille dans un excès de folie... ou de n'importe quoi.  Un peu à l'image des cas de conscience et les visions d'un Rick complètement au bout du rouleau, et qui a vraiment besoin de vacances.

Seul le personnage de Merle parvient le temps d'un épisode à bousculer un peu cet ordre établi, et à surprendre...mais il est déjà bien tard.

 

 

Il faut quand même avouer que le décrochage n'est pas suffisamment violent pour faire lâcher la série, qui dispose d'un univers suffisamment riche pour assurer le service minimum. Et qui ne perd pas cette bonne habitude de lâcher certains des personnages centraux à n'importe quel moment, ce qui maintient une forme de suspens en permanence. Mais quand même, quelle déception.

Une tension sur la fin qui est peut-être aussi due aux gros problèmes de production en coulisse, la chaîne AMC ayant réussi à épuiser un deuxième showrunner en deux ans, mettant un beau bordel dans l'équipe.

Une instabilité incompréhensible alors que la série continue à enregistrer des audiences spectaculaires. Espérons que tout cela sera réglé d'ici une saison 4 qui, pour le coup, ne part pas sous les meilleures auspices. 

 

 

 

Page Facebook

Compte twitter

 

Page Facebook

Compte twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires