Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 09:24
The bay

 

Encore un found footage...

Depuis le Projet Blair Witch et son carton mondial, tout le monde s'est rendu compte que des images venues de caméras amateurs pouvaient (éventuellement) faire un film sans que personne (ou presque) ne s'offusque des cadrages foireux, de l'absence de photo et de mouvements impromptus qui donnent le mal de mer. Le concept s'est décliné à peu près partout depuis, du blockbuster au film d'auteur, du film de super héros à la chronique sociale en passant par le film de monstres. Un concept presque déjà passé de mode, malgré quelques réussites indéniables quand le réalisateur ne se sert pas du concept pour faire n'importe quoi.

 

C'est ici le vétéran en bout de course Barry Levinson (Rain Man, il y a longtemps) qui s'y colle, espérant probablement trouver un second souffle dans cette histoire d'horreur environnementale, où une ville est touchée par une étrange maladie venue de l'eau. Les habitants tombent comme des mouches, les pouvoirs publics sont dépassés, personne ne semble à l'abri de cette mystérieuse (et peu ragoutante) infection.

 

Bonne surprise : l'ensemble tient franchement la route. En jouant habilement sur des décalages temporels, sur une narration solide et sur une caméra plus maligne que d'habitude, Levinson réussit une found footage tout à fait plaisant et même franchement angoissant. Avec un certain métier dans les scènes les plus horrifiques, et bien sûr pour filmer les rues et les couloirs vides, en mode "Walking Dead". Et même avec une pointe de cynisme quand il dépeint le CDC (centre anti-infection) comme une bande de médecins du travail, absolument pas réactifs, à qui on ne confierai pas un hamster avec un rhume...

 

Loin des films qui pèsent 5 tonnes et durent trois heures, le petit film indé est ici court, efficace, bien troussé. Pas de quoi révolutionner le genre, pas de quoi rentrer au panthéon des films horrifiques mais un bon petit moment agréable, malin et pas prétentieux.

Si vous cherchez un petit film estival sympa, séchez Superman et venez vous faire mal dans le Maryland. 

 

Page Facebook

Compte twitter

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires