Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 06:54

 

a2e9_True-Blood-Saison5-20120507-01.jpg

 

True blood (HBO) - saison 5 -  EtoileNoire.gif EtoileNoire.gif

 

 

5ème saison pour les vampires de Louisiane, qui commencent sérieusement à tirer sur la corde, d'autant que le créateur Alan Ball se fait de moins en moins présent, et cela se sent. Même si la série n'a jamais eu une ambition formelle de très haut niveau, elle est définitivement devenu un feuilleton assez facile qui se regarde sans déplaisir, mais sans le vertige que l'on avait pu éprouver par le passé. Et sans le second degré mordant qui avait fait tout son charme.

 

Pour cette année, pas de nouveau venu dans un bestiaire déjà bien fourni, on se contente de suivre les différentes composantes d'un univers au bord de la saturation. Les fées se cachent, les loups-garous sont empêtrés dans leurs guerres de succession, les sorciers se débarrassent de sorts encombrants, et surtout les vampires sont en pleine ébullition après le début de rébellion entamé par Bill et Eric contre l'Autorité.

 

Cette saison sera donc l'occasion d'intégrer le saint des saint (!) du monde des vampires : la fameuse Autorité. C'est clairement la partie la plus réussie, car elle permet de remonter à la source du monde des vampires, dans un spectacle permanent de trahisons et de fanatisme. Un côté société secrète/maitres du monde plutôt agréable, et souvent haut en couleurs, mais pas très fin quand elle traite de religion et d'obscurantisme jusque chez les morts vivants. Pour le reste, et c'est devenu une habitude, l'ensemble faiblit dès qu'on s'éloigne des vampires, avec certains arcs narratifs très faibles (Lafayette et sa sorcellerie, le retour d'Irak avec les fantômes, etc..) qui n'apportent pas grand chose. En fait, si l'ensemble tient debout, c'est souvent grâce à une troupe d'acteurs qui semblent y croire dur comme fer, survolés par le charme et le talent de Stephen Moyer (Bill) et Alexander Skarsgard (Eric).

 

Côté artistique, les vannes ont définitivement lâché, et c'est parfois une véritable orgie de sang et de tripes, qui peut toucher de près au ridicule. Le show n'a jamais été d'une grande légèreté, et tenait même à se côté "too-much", mais là c'est dur. Restent des personnages suffisamment attachants et une efficacité narrative intacte qui pousseront les vrais mordus (dont je fais partie) à ne pas rentrer les crocs tout de suite, et à se reprendre 13 épisodes l'an prochain, puisqu'HBO a confirmé une 6ème saison.

 

Même si, sur la prestigieuse chaine câblée, ces vampires commencent à faire un peu tâche entre Game of Thrones, Boardwalk Empire et Newsroom...Si cette 6ème saison était la dernière, personne ne crierait au loup. 

 


 Page Facebook

Compte twitter      

Partager cet article

Repost 0
Published by DH84
commenter cet article

commentaires